LE WING CHUN EN MALAISIE

"Si la tranquillité de l'eau permet de refléter toute chose, que ne peut la tranquillité de l'esprit... "
Zhuangzi
(Tchouang-Tseu)

Les branches du wing chun en Malaisie sont principalement issues de la famille CHO et de Yip KIN.

La branche de la famille CHO

Le Cho Ga Wing Chun Kuen ou « Wing Chun Kuen de la famille Cho » combine celui de Yik Kam (un Siu Lien Tao semblable à un mélange des Siu Lien Tao, Chum Kiu et Biu Jee des autres lignées) avec le système du village Panyu des Cho (qui combine divers styles du sud tels que le Choy Lay Fut, le Hung Kuen, le Pak Hok, etc.). Cho On le diffusa au début des années 1900 en Malaisie, où on le connait sous le nom de Ban Chung (Ban Zhong, « opéra intérieur ») Wing Chun Kuen.

Cho Dak-Sang a enseigné à Cho Chuen, Cho Man et Cho On.C’était un grand maître et un contemporain de Ip Man. Il aurait introduit Ip Man à Hong Kong pour qu’il enseigne à la Hong Kong Restaurant Association.

Il s’installa à Penang (en malais Pulau Pinang), une île de 293 km² sur la côte Nord-ouest de la Péninsule malaise.


D’autres élèves sont issus de cette branche :
– Cho Hung-Choi, qui arriva de Panyu (Malaisie) pour s’entraîner avec Cho Chuen
– Yeung Gam-Jeung
– Lau Soon-Yin (S.Y. Liu)
– Y. Wu (Singapour)
– Victor Leow (Sydney, Australie)
– Ku Choi Wah : Grand maître à Singapour qui développe le Cho Ga Wing Chun
– Randy Tay ; disciple de Ku Choi Wah et une des plus fameuses autorités de ce style. Il a fondé le Kuen-Do, basé sur ces enseignements.

La branche Yip KIN

Le Yip Kin Wing Chun Kuen (Ye Jian Yongchunquan) est connu également sous le nom de Ving Chun Kuen ou Wing Chun de Malaisie. Ce style fut fondé par Yip Kin.